Dentifree - Mise en charge immédiate

La mise en charge immédiate permet de fixer une prothèse provisoire dans les 2 à 3 jours suivant la pose des implants. Une solution qui permet de répondre à une double problématique, à la fois esthétique et fonctionnelle.

Habituellement, la pose d’implants dentaires nécessite une période de 2 à 6 mois avant la pose des prothèses. Une situation souvent difficilement acceptable pour des raisons esthétiques mais également de confort, notamment lorsque les dents manquantes se situent dans une partie visible de la bouche ou lors d’un édentement complet.

Le jour de la pose des implants dentaires, on procède donc à la réalisation d’empreintes numériques avant, pendant et après l’intervention. Les empreintes sont transmises au laboratoire qui va travailler directement à partir de ces dernières sans réaliser de moulage. Les bridges temporaires sont ensuite usinés à partir du modèle numérique dans une résine transparente, appelée PMMA (poly méthacrylate de méthyle), choisie pour sa biocompatibilité et sa résistance.

Dans les 72 heures suivant la pose des implants dentaires, ces prothèses pourront être fixées et apporter ainsi une solution temporaire à la fois esthétique et confortable pour le patient.

Cette prothèse provisoire restera en place pendant toute la période de cicatrisation jusqu’à la pose de la prothèse définitive.
La mise en charge immédiate, lorsqu’elle est possible (*), présente des avantages esthétiques et fonctionnels très supérieurs aux prothèses et bridges amovibles qui nécessitent très souvent des ajustements. Elle permet également de réduire les délais de cicatrisation.

(*) La densité osseuse et la stabilité de l’implant sont des facteurs déterminants pour permettre une mise en charge immédiate.